Henri Guisan (1874-1960)

Grandes figures vaudoises


À peine leur indépendance proclamée, les Vaudois développent un esprit militaire particulier appelé à symboliser leur patriotisme enfin reconnu. L’érection du “Canton du Léman” en canton égal aux autres octroie au militaire une place centrale dans le dispositif politique en train de se mettre en place. Preuve à la fois de la fidélité des Vaudois à la Confédération et de leur volonté de défendre leur souveraineté contre toute tentative de remettre en cause l’ordre établi en 1803.

Le canton de Vaud fournira dès lors de nombreux officiers supérieurs à la Confédération. Le plus célèbre d’entre eux est Henri Guisan, commandant de l’armée suisse durant la Seconde Guerre mondiale et décédé exactement cinquante ans. Né à Mézières en 1874, il se passionne pour l’agriculture, exploite un domaine à Chesalles-sur-Oron, avant de partir à Pully où il mènera une existence de gentleman farmer. En parallèle, il suit une carrière militaire qu’il débute comme lieutenant d’artillerie. Passé plus tard dans l’infanterie, il commande un régiment à partir de 1916 puis devient colonel brigadier en 1921. En 1927, il se métamorphose en militaire professionnel en reprenant le commandement d’une division. Commandant de corps en 1932, il est élu à la tête de l’armée fédérale le 30 août 1939, par 204 voix sur 231.

Homme éminemment populaire, tant auprès des soldats que de la population, tant à l’ouest qu’à l’est de la Sarine, à l’aise en suisse allemand, Guisan ne pouvait que susciter la polémique. Conservateur attaché à la terre, patriote, brièvement sensible aux réformes mussoliniennes avant de repousser énergiquement tout rapprochement avec les puissances fasciste et nazie, Guisan a fait couler beaucoup d’encre. Était-il un grand stratège? Son système articulé sur le fameux “Réduit national” est encore discuté, mais il apparaît en tous les cas plus subtil que ne l’ont cru certains critiques. Et les risques qu’il a pris en poursuivant d’intenses discussions avec l’Etat-major français font également jaser.

Guisan marquera surtout les esprits par la volonté de résistance qu’il manifestera tout au long du conflit et qu’il transmettra au pays par d’innombrables visites auprès des civils et de la troupe. Regrettable ironie de l’histoire, le Vaudois Guisan s’entendra très mal avec son compatriote conseiller fédéral, Marcel Pilet-Golaz. La popularité dont il jouissait de son vivant, chose rare en Suisse, ne s’est pas effondrée au fil des décennies. En 1960, 300’000 personnes se pressent à ses obsèques, à Lausanne. Et cinquante années plus tard, il s’impose encore comme le Suisse le plus célèbre du XXe siècle…

Jean-Jacques Langendorf, Le Général Guisan et le peuple suisse, Cabédita, 2008
Jean-Jacques Langendorf, Le Général Guisan et l’esprit de résistance, Cabédita, 2010

Publié le 1 janvier 2023

Autres publications


Marcel Pilet-Golaz (1889-1958)


Né en 1889 à Cossonay, Marcel Pilet est issu d’un milieu de notables. Lui-même épouse d’ailleurs la fille de l’ancien conseiller d’Etat Donat Golaz et joindra le patronyme de sa femme au sien. Juriste formé...

Lire la suite

1 janvier 2023

Le Bulletin du mois de novembre 2010


Editorial Libéralisme: les temps sont durs Colloque “le libéralisme suisse: son histoire, sa nature, son avenir” Journée d’étude du 12 et 13 novembre 2010 à Berne Soirée de fin d’année Vendredi 3 décembre 2010 dès...

Lire la suite

1 novembre 2010

Le Bulletin du mois de mai 2006


Editorial Olivier Meuwly Stamm Visite du bateau “La Vaudoise” Débat Le 8 juin 2006 à 20 h 15 Sortie d’été Le 1er juillet 2006 au Château de Ripaille Dossier “comptoir suisse” “Bénéfices et nouveaux projets...

Lire la suite

1 mai 2006

Charles Borgeaud (1861-1940)


Sait-on que l’un des plus illustres historiens genevois puise ses racines dans le canton de Vaud? Professeur, dès 1896, d’histoire des institutions politiques suisses, puis d’histoire nationale à l’Université de Genève, Charles Borgeaud est originaire...

Lire la suite

1 janvier 2023

Le Bulletin du mois de mai 2016


Editorial Une belle histoire, la nôtre! Visite-apéro exceptionnelle des chantiers du parlement cantonal Vendredi 27 mai 2016 à 10h Sortie d’été Samedi 25 juin 2016 à Annecy Dossier spécial sur le site du grand conseil...

Lire la suite

1 mai 2016